25 janvier 2007

Terrible constipation

J’observe la solitude de mon reflet

Dans les profondeurs de ce puits septique.

Une apaisante musique se fait entendre.

Je le sais que ce n’est qu’une illusion.

Une féérie chimérique subjective

Créer pour calmer mes ardeurs,

          pour oppresser l’ambiance

          puis étouffer

          mon urine.

                     

Je déverse mes rêves,

                 mes espoirs,

               et mes os.

                 Trop de caféine …

J’isole cette énergie car je le dois.

Elle tremble dans mon crâne,

Tel que je la conçois.

(É)Tendu dans mon calvaire,

Je ne sais que faire,

Défait, je dois me taire

           Pour évacuer

           Pour leur plaire …

Canalise cette énergie.

La diriger, mais vers qui?

Je saigne

Je pleure

Je n’en peux plus …

Les pions sont tous morts

Et la Reine s’esclaffe

Alors que le dernier bouffon

Érafle, de misère,

Abîme sur sa chaire

La raison de tout :

«Mais, n’étais-ce pour eux que l’on faisait la guerre?»

Matière fécale,

Romantique animal …

Jamais je ne cesserai de me battre,

Ma constipation n’est que provisoire …

Posté par gueule_dange69 à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Terrible constipation

Nouveau commentaire